Ginseng Panax ginseng C.A. Meyer

Description

Plante de sous-bois (a besoin d'ombre naturelle ou artificielle) - Aime les sols acides (pH de 6,3 à 6,8), légers (sableux ou humifères) pour y développer plus facilement sa racine. Perd feuilles et tige, et rentre en repos végétatif en automne. Il reprendra sa végétation à partir de son bourgeon terminal avec le réchauffement du printemps. Sa culture réclame quatre à sept ans d'attention pour atteindre une teneur optimale en composés à usage médicinal.

Origine

Asie du Nord-Est

Parties utilisées

La racine

Composants actifs

Saponins (Ginsenosides): ont un effet modulateur sur l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien et sont donc responsables de l'effet adaptogène.
Polysaccharides: sont responsables des propriétés immuno-stimulantes.

Usage

Lors de l'achat de ginseng il est important de faire attention car il existe de nombreuses sortes différentes, qui n'ont pas toutes la même action et il existe même des plantes qui portent faussement le nom "ginseng". La médecine populaire traditionnelle connait toutes sortes d'utilisations de la racine, allant d'une action stimulante jusqu'à d'un effet aphrodisiaque. À en juger par le nom de "Panax", ce qui veut dire panacée ou remède capable de guérir tout, on peut en déduire que le ginseng en effet est une plante qui a connu de nombreuses applications. Des études démontrent que le ginseng est riche en antioxydants et a donc un effet protecteur cellulaire. 1-3 La plante contribue à maintenir un état optimal, la vitalité et l'énergie. Il peut-être en tant que tel utilisé dans la lutte contre la fatigue, le stress et pendant la convalescence. 4-11 Le ginseng soutient la réactivité cognitive et contribue à l'optimisation des performances de la mémoire et la concentration. 12-20 En outre, il a stimule également les fonctions du système immunitaire. 21-24

Références bibliographiques (cliquez ici)