Où trouver nos produits?
Dans les magasins de produits naturels, pharmacies et parapharmacies ou auprès d’un de nos partenaires en ligne.
Genévrier

Genévrier

Les feuilles de cet arbuste, en aiguilles persistantes, très piquantes, vertes sur la face supérieure se caractérisent aussi par une épaisse bande blanche sur cette face. Ses fleurs sont insignifiantes sur les rameaux de l'année : les mâles sont jaunes, les femelles sont vertes. Ses fruits, d'abord verts, mûriront pendant 2 ans avant de devenir comestibles. Ce sont des baies dénommées « galbules » (baies composées d'écailles soudées) qu'on appelle aussi Genièvre, et qui passent de la couleur verte à bleu violacé-noir pendant leur maturation.

Nom latin

Juniperus communis L

Origine

Amérique, Asie, Afrique, Europe

Partie utilisée

L'huile essentielle des cônes.

Composants actifs

Terpènes (pinène, sabinène, myrcène): ont une action antiseptique, antioxydante et anti-inflammatoire.

Usage

Les cônes astringents bleu-noir, sont trop amers pour être mangés crus. En général, on les sèche pour parfumer les viandes, les sauces, la choucroute et les farces. Ils sont généralement écrasés avant utilisation pour libérer leur saveur. Vu que les baies de genièvre ont un goût fort, elles doivent être utilisées avec modération.
Les cônes sont utilisés pour aromatiser certaines bières, le genièvre et le gin.
Auparavant, les brins étaient utilisés, ou même brûlés, comme herbe odorante ou encens pour parfumer les chambres. Le parfum de genévrier était également un bon moyen pour chasser les insectes.1 Une décoction de ces brins était utilisée comme un shampooing antipelliculaire. Le bois est toujours utilisé pour fumer la viande.
L'huile essentielle distillée des cônes est utilisée dans les parfums épicés, les huiles de bain et parfois comme assaisonnement alimentaire.
Les usages à base de genévrier remontent aux médecins grecs et arabes antiques. Pendant les périodes de peste on brûlait des branches et marchait sur les baies, car on croyait que cela pouvait purifier l'air et arrêter l'infection. Le genévrier est utilisé dans le traitement des infections des voies urinaires, les problèmes digestifs, la goutte et les affections rhumatismales.
L'huile essentielle a des actions antioxydantes2-3 et anti-inflammatoires.4-13
Elle participe à la santé de la peau et facilite les fonctions d'élimination de l'organisme.
La plupart des huiles essentielles sont produites par une distillation à vapeur. Au cours de ce processus deux liquides sont créés, un distillat aqueux et de l'huile essentielle qui flottera à la surface de ce premier liquide. Le distillat aqueux, considéré comme un coproduit important, s'appelle eau florale ou hydrolat.
Les composants des substances dans l'eau florale sont peu étudiés. On y trouve des composants hydrosolubles qui sont souvent plus ou moins similaires aux composants liposolubles de l'huile essentielle mais en très basses concentrations.
Peut-être que l'action de cette substance est très minime par rapport à celle de l'huile essentielle, cependant elle peut contribuer de façon douce à l'action d'autres substances. C’est la raison pour laquelle elle est souvent utilisée comme ingrédient utile dans des applications cosmétiques comme des crèmes et des gels en combinaison avec d’autres plantes.

Références bibliographiques

Les allégations de santé relatives aux plantes contenues dans nos produits qui figurent sur notre site sont conformes à la liste des allégations de santé en attente d’évaluation définitive par les autorités communautaires (cf. site de la Commission européenne : http://ec.europa.eu/nuhclaims/). Toutefois, elles peuvent être sujettes à modification suite à leur examen par les autorités nationales compétentes.

Les allégations de santé relatives aux autres nutriments ou substances contenus dans nos produits qui figurent sur notre site sont conformes au Règlement N° 432/2012 de la Commission du 16 mai 2012 établissant une liste des allégations de santé autorisées portant sur les denrées alimentaires, autres que celles faisant référence à la réduction du risque de maladie ainsi qu’au développement et à la santé infantiles communautaires (cf. site de la Commission européenne : http://ec.europa.eu/nuhclaims/).