Où trouver nos produits?
Dans les magasins de produits naturels, pharmacies et parapharmacies ou auprès d’un de nos partenaires en ligne.
Soja

Soja

Le soja est une plante herbacée annuelle de la famille des papilionacées. Il existe des variétés pouvant atteindre une vingtaine de centimètres de hauteur et des plantes qui peuvent quant à elles atteindre plus de 1,5 m de haut. La plante est recouverte de petits poils rouge-brun à gris, et présente de grandes feuilles trilobées et des petites fleurs mauves ou bleues qui pendent en grappes.
Après l'autofécondation, les fruits grandissent et deviennent des cosses qui contiennent quatre graines rondes, de la taille d'un pois. Ces graines sont riches en huile et ont une valeur nutritive élevée.
À l'instar de la plupart des papilionacées, de nombreuses bactéries symbiotiques se développent sur les racines du soja. Ces bactéries fixent l'azote et font ainsi du soja une source riche en acides aminés et en protéines de grande qualité.

Nom latin

Glycine max (L.) Merr.

Origine

L'origine du soja n'est pas certaine, mais la plante provient probablement de régions situées autour de la Chine, de la Corée et du Japon.

Partie utilisée

Les graines.

Composants actifs

Protéines et acides aminés essentiels : sont un élément important d'une alimentation équilibrée.
Huile (qui contient entre autres de l'acide α-linolénique) : est également un élément important d'une alimentation équilibrée.
Fibres : ont une action bifidogène et contribuent à une flore intestinale saine.
Phytostérols : diminuent le taux de cholestérol.
Isoflavones (génistéine et daidzéine) : ont une action estrogène et antioxydante.
Lécithine (phosphatidylcholine) : a une action hypocholestérolémiante, contribue à une bonne fonction cérébrale et réduit les troubles cardiovasculaires.

Usage

Les fèves de soja crues sont toxiques pour l'homme et plusieurs espèces animales. Avant d'être consommées, elles doivent être traitées avec de la chaleur « humide » afin de détruire les inhibiteurs trypsiques présents. La trypsine est une enzyme produite par le pancréas, qui permet de digérer les protéines. Si les inhibiteurs trypsiques du soja ne sont pas détruits, ils pourraient entraver la digestion des protéines vitales.
Le soja est utilisé comme légume depuis la période du néolithique. Pourtant, il ne s’agit pas de son usage le plus important. En effet, à l'heure actuelle, le soja est transformé en farine, en huile, en substitut de viande comme le tofu, mais est également à la base de lait de soja sans lactose et de sauce au soja. Le soja constitue un substitut satisfaisant aux céréales et à la viande dans les plats sans gluten et végétariens.
Les graines germées peuvent également être mangées. Cependant, il faut noter que les « germes de soja » souvent servis dans les plats orientaux, ne proviennent pas de la fève de soja mais du haricot mungo (Vigna radiata) et portent en réalité le nom de « taugé ».
Le soja est une plante alimentaire de grande valeur, mais est également important pour la fabrication de médicaments. En outre, les phytostérols fournissent la matière première pour la production de la plupart des contraceptifs et des anti-inflammatoires stéroïdiens.
La lécithine est quant à elle utilisée en tant qu'émulsifiant naturel dans la préparation de crèmes, qu’elles soient culinaires ou cosmétiques.
En phytothérapie, le soja est parfois utilisé afin de réduire le taux de cholestérol, mais aussi pour traiter les troubles de la ménopause.

Les allégations de santé relatives aux plantes contenues dans nos produits qui figurent sur notre site sont conformes à la liste des allégations de santé en attente d’évaluation définitive par les autorités communautaires (cf. site de la Commission européenne : http://ec.europa.eu/nuhclaims/). Toutefois, elles peuvent être sujettes à modification suite à leur examen par les autorités nationales compétentes.

Les allégations de santé relatives aux autres nutriments ou substances contenus dans nos produits qui figurent sur notre site sont conformes au Règlement N° 432/2012 de la Commission du 16 mai 2012 établissant une liste des allégations de santé autorisées portant sur les denrées alimentaires, autres que celles faisant référence à la réduction du risque de maladie ainsi qu’au développement et à la santé infantiles communautaires (cf. site de la Commission européenne : http://ec.europa.eu/nuhclaims/).